top of page

Prendre soin de soi comme parents


J’avais mon rendez-vous annuel avec ma médecin au printemps et je lui disais que j’étais fatiguée, que je voyais toutes les tâches dans la maison comme une montagne. J’ai la chance d’avoir une médecin qui a des valeurs semblables aux miennes et qui prend le temps d’évaluer comment je vais dans ma globalité et pas seulement les bobos physiques.


En regardant ensemble l’horaire de mes journées, elle m’a dit que je n’avais pas assez de temps pour moi et que c’était un besoin aussi important que dormir et manger. Ça fait longtemps que je suis à la maison pour m’occuper de mes filles sans vraiment avoir d’autres objectifs que de prendre soin d’elles, de la maison et de nous nourrir. J’étais épuisée par tout ça.


Mais là je lui disais que je n’avais pas le temps de prendre plus de temps pour moi. On s’est mises à parler de priorités. J’ai deux petites qui demandent énormément de mon temps et ça demande beaucoup de sacrifices d’être parents.


Et on met tellement d’énergie à prendre soin de nos petits trésors. Mais comme dirait ma mère, s’il y a une situation d’urgence en avion, on doit mettre notre propre masque à oxygène avant tout. Sinon on risque de tomber en cours de route et à ce moment, nous ne sommes plus d’aucune aide.


En prenant plus de temps pour soi, on devient davantage disponible pour nos obligations. C’est vrai que c’est difficile d'arrêter le tourbillon de choses à faire. De mon côté, je me disais, si je m’arrête pour prendre soin de moi, je n’aurai pas le temps de faire le souper, je vais perdre le contrôle de la maison, je ne pourrai pas aller au parc avec les filles, etc.

C’est contre-intuitif, mais en prenant plus de temps pour soi, on a plus de temps pour le reste.


On fait ça comment prendre soin de soi comme parents? Voici des pistes simples et ressourçantes!


1° Pleurer un bon coup

J’encourage ma fille quand elle vit de grosses émotions. Je lui dis que c’est parfait qu’elle pleure pour libérer toute cette tension, que je comprends que c’est difficile. J’essaie de me répéter ces paroles à moi-même. Pour les adultes aussi c’est apaisant de pleurer. Libérer ses larmes nous permet de retrouver notre calme.


2° Appeler ou texter quelqu’un qui va nous accueillir comme on est

Quelqu’un qui va être empathique, qui va être curieux de votre état, qui va écouter. Et annoncez vos couleurs. Les gens ne peuvent pas deviner ce dont on a besoin. Ça peut sonner comme: «Hey salut, je feel moyen. Je t’appelle parce que j’ai besoin de ventiler, mais je n’ai pas envie d’avoir des conseils. Je veux juste être écoutée».


3° Faire une méditation

Prendre quelques minutes pour faire un scan corporel ou prendre de grandes respirations conscientes. Il existe plusieurs applications pour vous aider, car ça peut être difficile d'arrêter le tourbillon quand on est très agitée. Personnellement j’aime beaucoup l’application Petit Bambou.


4° Demander de l’aide

Encore une fois, les gens ne devinent pas ce dont on a besoin. Mais en demandant, la majorité des personnes seront heureuses de nous donner un coup de main. Venir aider lors de la routine du soir, faire des repas pour le petit bébé à qui on introduit de nouveaux aliments, jouer avec les enfants pendant qu’on dort une heure ou deux, aller faire l’épicerie, planifier une semaine de repas…


5° Faire une playlist pour les vacances

Après on peut la réécouter tout au long de l’année quand on a besoin d’un petit remontant. Les souvenirs remontent facilement à la surface lorsqu’ils sont associés à un sens. J’ai des listes de lecture de toutes nos dernières vacances ainsi que celle de mon mariage et ça me fait tellement de bien de les réécouter.


6° Renouer avec nos intérêts d’enfant

C’est avec mes cocottes que j’ai redécouvert des plaisirs d’enfance. Lorsque je fais du coloriage, je suis complètement absorbée et ça me donne une pause de mes idées. Me balancer au parc est aussi une activité que j’adore. Qu’est-ce que vous aimiez faire quand vous étiez petit?


Laquelle de ces idées vous parle le plus? Tentez de la mettre en action et prenez du temps pour vous. C’est vital pour prendre soin de nos enfants et des gens qu’on aime!



bottom of page