top of page

Dans le doute, gaz au boute

C’est de mon chum que j’ai connu cette expression. Tu te douteras que je suis mariée à quelqu’un qui aime l’adrénaline. Grosso modo en motocross ou en motoneige, quand tu sens que ça s'enligne mal, donne du gaz. Si tu ralentis, tu vas tomber.



Drôlement, j’ai vécu ma vie comme ça longtemps. Même si je sentais des signaux me disant que j’en avais trop sur les épaules, je fermais les yeux et continuais à avancer. Je croyais qu’un horaire bien rempli m’aidait à garder mon équilibre. À ne pas savoir exactement quelles étaient mes priorités, je m'étourdissais. Avant d’avoir mes enfants, ça fonctionnait assez bien. Mais avec l’arrivée de ma première cocotte, j’ai dû ralentir.


Aujourd’hui j’arrive à faire des choix plus conscients et quand je doute, je sais ralentir pour trouver les balbutiements de ce qui ne va pas et prendre soin de moi. Voici comment je fais.


Je compartimente mon temps libre

Tous les jours et plusieurs fois par jour, je prends de petites minutes de pause ici et là. Les journées où ça va bien comme les journées où c’est plus difficile. Par exemple, après avoir laissé les filles à la garderie, dans la voiture, je fais un peu de respiration consciente. Ou avant d’entamer la routine du soir et de faire le souper, je pars une petite méditation Calme comme une grenouille. Parfois les enfants la font même avec moi.


Je n’ai plus de gros blocs de temps libre devant moi comme ça a déjà été le cas. Alors j’apprends à morceler mes moments bien-être et honnêtement, ça me fait le plus grand bien quand j’y arrive.


Je dis non, souvent

Le temps est particulièrement précieux quand on a de jeunes enfants, donc je dis oui seulement à ce qui me tente vraiment. Mon chum et moi on s’assoit régulièrement pour se demander c’est quoi nos priorités présentement et on fait des choix. Ce n’est pas toujours des conversations confortables, mais elles valent la peine et apportent de la clarté dans notre quotidien.


J’ai appris à dire non aux autres, mais aussi à moi-même. Ce qui m’amène à vous parler de mon dernier point.


Je réduis mes priorités

Présentement, en ordre d’importance, ce sont ma famille, mon entreprise et voyager. Donc si je veux garder le contrôle et me sentir bien, je dois dire non à certaines choses que j’aime. J’adore aller au resto, mais ces temps-ci j’y vais mollo. J’ai démarré mon entreprise, renoncé à mon salaire d’enseignante et je veux voyager avec ma famille, donc je dois dire non à d’autres dépenses que j’aime.


J’ai longtemps eu des fins de semaine surchargées, mais maintenant c’est quelque chose que je protège. Je sais que de voir beaucoup de personnes ça me stimule trop. J’essaie donc de réduire mon nombre d’activités pour prioriser le repos et les beaux moments en famille.


Prendre du temps pour soi est essentiel à notre bien-être, mais ça demande beaucoup de créativité quand on est de jeunes parents 😅 Le risque de donner trop de gaz quand tu n’es pas en équilibre? Devoir t'agripper tellement fort, jusqu’à en perdre le contrôle et être éjecté. Ralentis, prends confiance en ce qui est bon pour toi et donne doucement du gaz quand t’es en équilibre, ça va t’éviter une couple de whiskey throttle.

Bonne fin de semaine <3



bottom of page