top of page

Commencer septembre en douceur

J’adore le mois de septembre, la rentrée, l’automne. Pour moi, c’est là que la nouvelle année commence, pas en janvier.



Mon père travaillait dans le milieu de l’éducation et ma mère adorait préparer minutieusement notre rentrée. Je crois que ça a contribué à cette effervescence que je ressens et à un sentiment de renouveau où tout est possible.


Mais dans mon rôle de maman, il y a une petite ombre au tableau à ce moment de l’année. La peur en fait de retourner dans mon moule de performante, de retourner dans l’hyperperformance.


J’avais envie d’écrire cet article ce matin pour rappeler aux parents que le bien-être peut cohabiter avec la simplicité.


Qu’on n’a pas besoin de cocher toutes les cases pour «partir l’année du bon pied».


Si on arrive en septembre déjà soufflé par la quantité de choses à faire, c’est peut-être le signe qu’on s’est oublié. Qu’on a voulu faire beaucoup, plutôt qu’être pleinement.


Au risque de me répéter, je suis enseignante au primaire de formation. Ces idées que je partage proviennent de la maman en moi, mais aussi de la prof qui connaît les rouages d’une rentrée réussie.


Un peu de magie

Le retour à la maison après l’école et le travail peut décaper… chacun arrive avec la charge et le stress de la journée. Afin de se débarrasser de ce trop-plein et de reconnecter avec nos cocos, inclure dans la routine une activité drôle ou amusante peut être apaisant: une danse sur une chanson qu’on aime, une partie de cache-cache, une session intensive de chatouilles, un concours de blagues. Des petites choses qui remplissent le réservoir d’amour de chacun et qui aident à commencer la soirée du bon pied.


D’ailleurs c’est aussi notre mission principale en septembre à l’école: connecter au maximum avec les élèves qui arrivent. Créer un lien solide avec eux pour éventuellement les accompagner.


J’avais une maître de stage qui disait: on ne peut apprendre de quelqu’un qu’on n’aime pas.


Diminuer les attentes des devoirs

Un gros morceau ça dans les routines du soir. Les parents se mettent de la pression, parce qu’ils veulent tout faire. Certains profs donnent beaucoup de devoirs. D’autres n’en donnent pas du tout.


Même dans le milieu de l’éducation on arrive difficilement à se positionner sur les bienfaits de cette pratique sur la réussite scolaire.


Après une journée passée loin de vous et de la maison, les cocos ont besoin de ralentir et de se déposer. Ce n’est donc pas souhaitable qu’ils passent un long moment à travailler. Pour vous donner une idée, en première année, la période de devoirs ne devrait pas dépasser 10 minutes par soir et vous ne devriez pas en faire tous les soirs…


L’apprentissage est un continuum et la réussite des enfants ne repose pas sur les devoirs.


Finalement, à ce sujet, si vous sentez que ça cause trop de friction à la maison, parlez-en avec l’enseignant.e pour avoir de l’accompagnement.


Faire une planification de repas plus simple

On ne s’en sort pas; on doit manger trois fois par jour. Cette tâche met, à un moment ou à un autre, de la pression sur toutes les familles. On essaie de bien se nourrir, on aimerait que les enfants mangent ce qu’on a préparé, on n’a pas envie de passer la soirée à faire la vaisselle…


Là où j’ai trouvé un peu de sursis, c’est en diminuant mes standards. À la maison on mange souvent la même chose deux soirs de suite. On a au moins un soir de quelque chose de vraiment facile: omelette, sandwich, toasts parfois 😅 Et si on a davantage d’énergie, on se permet des recettes pour se faire plaisir. Mais si on se sent à bout et fatigués, on mange beaucoup la même chose et c’est correct comme ça.


Même chose pour les lunchs. Oui c’est l’fun une boîte Bento, mais ce n’est pas essentiel. Planifiez selon votre niveau d’énergie, plutôt que selon ce que vous croyez devoir faire.


Donc voilà! Prenez soin de vous et de votre énergie dans l’agitation de la rentrée. Pour vous aider à trouver les essentiels à faire, posez-vous ces questions:


. Est-ce que j’aime faire ça?


. Est-ce que mon enfant a vraiment besoin de ça?


À la fin de la journée, nos cocos ont besoin de parents disponibles avec qui connecter.

La connexion > les boîtes Bento.


Bonne fin de semaine <3

Comentarios


bottom of page